Les défis GEC - Esprit - Règlement


 The Global Energy Challenge  - Défis GEC

ou

Le tour du monde en solitaire à la voile sans escale, dans le sens Est-Ouest ("à l'envers"),
sans moteur et avec uniquement des énergies renouvelables pour fournir l'électricité - Avec un voilier de série de moins de 50 pieds - Au départ et à l'arrivée au franchissement du parallèle 35°N du même océan.


Règlement du trophée GEC  ( pdf à télécharger 18Ko)


Outre le respect des conditions énergétiques et de parcours, pour remporter ce challenge le voilier devra mesurer moins de 15.20m.

Le voiler devra être équipé d'un système de géolocalisation pour que son parcours puisse être enregistré. Le temps sera mesuré par le franchissement, au départ et à l'arrivée, de la ligne représentée par la latitude 35°N
(Franchissement calculé sur les dernières données de cap et vitesse enregistrés à 24h maximum avant le franchissement de la latitude 35°N)



Esprit des défis

Teamdefis communique et soutient les projets dont l’objet est de relever un ou plusieurs défis qui intègrent largement les critères environnementaux. Les défis doivent être porteurs de valeurs.  Les valeurs sont celle de l’effort, du soutien, de l’échange, du partage et de l’entraide. La réussite n’est pas celle d’un seul, elle est le résultat d’un groupe. Les défis ne seront relevés que par le partage de l’effort et l’implication de tous. La capacité de chacun à se regrouper autour d’un projet est nécessaire pour relever les défis qui nous sont lancés. Le nautisme est un formidable banc d’essais. Les défis nautiques ont une valeur démonstrative et ont la force de la communication. Loin des yeux et des oreilles mais vu et entendu par tous !

Voilà un défi humain, sportif et technique pour illustrer ces valeurs et nécessités :

Un « TOUR DU MONDE A LA VOILE SANS ESCALE SANS MOTEUR EN SOLITAIRE, SUR UN BATEAU DE SERIE DANS LE SENS EST-OUEST, AVEC POUR ELECTRICITE UNIQUEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES ».

Le tour du monde à la voile doit se faire avec uniquement des énergies renouvelables pour fournir l’électricité du bord. La production d’électricité doit être 100% renouvelables, à savoir panneaux solaires, éolienne, hydro-générateur,...

Naviguer dans des eaux peu fréquentées nous invite à proposer notre contribution en effectuant des mesures pour l’IFREMER. Ce sont des mesures de surfaces destinées aux recherches scientifiques sur l’étude des courants marins et l’interaction avec l’atmosphère.

Evolution du climat - Volume 1 du 5eme Rapport du GIEC - CNRS - Septembre 2013


Bilan 2007 des changements
climatiques :
Rapport de synthèse


Enfin, sensibiliser un large public en communiquant ce défi. En particulier un public jeune, ceux qui seront les décideurs de demain. Les écoles primaires qui le souhaitent, avec l’aide des maîtres et des maîtresses peuvent prendre contact avec Teamdefis. Etablir ensemble des visites, des ateliers et intéresser les élèves. Utiliser ce support concret porteur de rêves pour l’étude de différentes matières liées à l’enseignement et l’éducation (Histoire, géographie, sciences de la nature, physique, écologie, civisme, valeurs humaines,…).

Il y a plusieurs défis à relever. Tous les acteurs du projet (techniciens, fournisseurs, partenaires techniques, écoles, médias, sponsors…) ont leur contribution dans ce qui sera la réussite d’un projet qui est bien plus qu’une longue navigation sur un parcours où seulement six personnes se sont aventurées en solitaire.

 

A l’envers !

Un tour du monde à la voile à l’envers !

 Pourquoi à l’envers ?

Qui a défini l’endroit de l’envers ? Selon quels critères définit-on l’endroit de l’envers ? Si l’endroit est le sens le plus facile et le plus rapide, l’envers est bien le plus long et le plus difficile. Agir ou faire des choses à l’endroit reviendrait à choisir la facilité et la rapidité pour atteindre son objectif. Il semble évident que ce choix domine.

Qu’en est-il si on fait un choix selon des valeurs et non plus sur les critères de simplicité et de rapidité ? Qu’en est-il si ces valeurs motivent l’ensemble d’un projet dans lequel le temps n’a pas de prise, où seul compte la réussite ? Qu’en est-il si ces valeurs motivent l’ensemble d’un projet dans lequel le moindre détail fait appel au meilleur savoir faire?

L’effort, le partage, l’équité et l’entraide sont bien ces valeurs qui nous poussent à définir ici « l’endroit » comme le sens qui va contre le vent et contre le courant. Aller contre les éléments c’est se regrouper, c’est être solidaire pour être plus fort. Etre ensemble simplement pour partager le goût de l’effort et le plaisir de la réussite.